Vers un parking intelligent

Restitution d’un dîner débat de l’Agora Mobility Management

Quelle est votre vision du parking intelligent chez VEDECOM ?

Antoine Mullender : « Depuis février 2014, VEDECOM – pour véhicule décarboné, communicant et de sa mobilité – a été reconnu par l’ANR (Agence Nationale de la Recherche) en tant qu’Institut pour la Transition Energétique (ITE).

Le rôle de notre institut consiste à être le « chaînon manquant » entre académiques, industriels et institutionnels en accompagnant l’ensemble de son écosystème dans la création d’innovations performantes dans le domaine de la mobilité et en particulier dans les domaines des véhicules électrifiés, des véhicules autonomes et connectés, et des infrastructures et services de mobilité et d’énergie partagées.

Ce faisant, un budget de l’ordre de 300 M€ sur 10 ans nous a été alloué. L’Etat abonde l’apport des membres à hauteur de 50%. L’enjeu de nos recherches est de créer de nouveaux standards visant à faire évoluer le cadre réglementaire et normatif aux niveaux national et européen tout en dynamisant, via la formation, les nouveaux métiers qu’engendrent ces nouvelles technologies.

Parmi les chantiers en cours, nous nous penchons sur la multimodalité et en particulier sur le thème du parking intelligent qui combine des questions sociales et environnementales de mobilité, des problèmes technologiques et de connectivité et des problématiques liées à l’aménagement du territoire.
Le but ?

Avoir un parking désengorgé, plus fluide, conçu dans une logique de « hub » pour permettre aux personnes de transiter facilement d’un mode de mobilité à un autre.

Concrètement, nous déménagerons sur le plateau de Satory dans un écosystème concerné par cette problématique de mobilité (Renault Trucks, Citroën Sport, Nexter, l’IFSTTAR). C’est l’occasion de mettre en pratique et expérimenter nos recherches dans le cadre de l’implantation de ce nouveau bâtiment. Nous mettons en oeuvre un projet collaboratif dont l’objectif est de faire converger le résultat de notre recherche répondant aux besoins et aux usages identifiés par nos partenaires.

Cette expérimentation sera proposée à d’autres territoires en France comme à l’étranger. Ce projet porte des solutions en termes de connectivité, de navettes autonomes, de vélos à hydrogène, de parking vertical… Le tout associé à des pratiques innovantes : covoiturage sophistiqué, auto-partage, services associés via smartphones et tablettes.

Nous sommes en phase d’avant-projet, pour une mise en oeuvre fin 2017, afin d’accueillir environ 250 collaborateurs VEDECOM,