La transformation digitale et son impact sur les entreprises

digital; transformation digitale; entreprise

Propos de Laetitia Alcover recueillis par Geoffroy Framery

La transformation digitale est à la fois une grande source de disruption et de risques pour les grandes entreprises, mais elle représente aussi une montagne d’opportunités.

À chaque client insatisfait, une start-up y répond avec une innovation qui va venir vampiriser le marché des grandes entreprises, moins agiles. Les ruptures qui changent le monde sont celles des données, de l’automatisation ou encore de la désintermédiation. Elles touchent tous les secteurs.

Au sujet de l’économie collaborative : Même si elle bouscule les habitudes ou les entreprises traditionnelles, voire certains « monopoles », l’économie collaborative crée plus de valeur économique qu’elle n’en détruit, selon le principe Schumpeterien de la destruction créatrice.  Chez Kang,  nous ciblons un nouveau marché, celui des petits travaux numériques plus petit, et à priori peu rentable pour de grosses structures.

Au sujet des freelances : Ce succès se manifeste concrètement avec l’augmentation constante du nombre d’indépendants (700 000 en France dont 43% de femmes). Les motivations principales des freelances sont les suivantes : 37% choisissent la flexibilité des horaires ; 28% le choix libre des projets ; 24%, être autonome et indépendant et 11%, l’opportunité de gagner plus que sous contrat.

Au sujet de l’uberisation : Ses aspects positifs ? L’Autonomie et la création d’emplois. Ses aspects négatif pourraient être liés à la précarisation de l’emploi. Or, c’est justement un des sujets sur lequel l’Observatoire travaille, et contre lequel la majorité des plateformes souhaitent lutter en mettant en place un accompagnement sur la formation, un accès plus simple au crédit immobilier, une protection sociale repensée sur le modèle Belge… En France, le rapport Terrasse a permis de lancer le sujet. Les concertations sont d’ailleurs en cours avec Madame El Khomri, Ministre du travail, concernant un décret relatif à la responsabilité sociale des plateformes.

Pour jauger les impacts de la transformation numérique, demandez-vous quand même quelles sont vos valeurs ajoutées intrinsèques. Qu’est-ce qu’une intelligence artificielle, comme Julie Desk, ne pourra jamais faire ? À quoi les bots ne pourront jamais répondre ? Quelles sont les tâches que vous effectuez qui nécessitent une vision globale de l’environnement, et donc l’historique, qu’un prestataire ponctuel ne pourrait pas effectuer ? Vous devez identifier les risques et les opportunités technologiques les plus importants pour votre activité.

Pour imaginer le futur de votre entreprise, vous devez utiliser les services populaires d’aujourd’hui. Les grandes entreprises doivent élargir la vision de leur business. Ainsi, le métier de Peugeot, par exemple, ne doit-il pas être seulement l’automobile mais la mobilité.