Les tendances 2018 du Retail Intelligent

Salon #Conext 2017 / DR Marc Vidal »

Le salon #CONEXT 2017 à Lille a permis d’illustrer les grandes tendances du Retail intelligent en 2018

 

On y retrouve les moteurs prédictifs, l’intelligence artificielle, la réalité augmentée qui permettent de suggérer de nouvelles opportunités d’achat pour le client.

 

Le prédictif.

Pour aller un cran plus loin dans leur relation clients en anticipant les besoins des consommateurs et les parcours d’achat, la startup SmartBe.IO, a présenté une solution e-commerce intelligente, prédictive et cognitive développée pour Bricomarché. Elle propose notamment aux visiteurs le meilleur article en fonction de leurs goûts et leur personnalité. Tout cela grâce aux datas collectées sur les réseaux sociaux et professionnels et aux critères environnementaux tels que la météo, la géolocalisation…

L’intelligence artificielle,

Utiliser les chatbots pour leur donner vie sous la forme d’un avatar présent sur l’écran d’un robot mobile JARDUS. Avatar avec lequel il sera possible de converser en langage naturel afin qu’il aide le client dans son parcours : localisation de magasins, recherche de produits, de restaurants… (développé par les startups Phoceis et Nuukik)

La réalité augmentée.

Le Designer Assistant de La Redoute permet de tester en direct votre nouveau meuble en l’intégrant dans votre intérieur grâce à la réalité augmentée et la nouvelle technologie Tango.

Le mobile continue à tenir son rang de canal privilégié.

Etendre à des points de vente physiques des services jusqu’alors réservés aux e-clients. Le principe : un ticket de caisse dématérialisé et shooté en live sur son smartphone. L’innovation consiste à proposer un mode de lecture «smart», porte d’entrée vers un univers 100 % omnicanal, où les items produits deviennent  cliquables. Le client peut alors accéder aux fiches produit, mais aussi noter et sélectionner les produits afin de commencer son prochain panier drive. Limpidius travaille pour Bricomarché sur ce projet.

L’émergence des univers logués.

Passer d’une logique d’identifiant client relié à des données sociodémographiques ou transactionnelles à une logique d’ID log, avec des données comportementales collectées par des publishers de contenus – réseaux sociaux, blogs, journaux… Parce qu’on révèle beaucoup plus de soi sur Facebook, à travers ses avis, ses likes ou ses commentaires qu’en s’inscrivant classiquement, ces données log in permettraient de récupérer 50 fois plus de données qu’avec un ID traditionnel.

Toutes ces innovations ne trouveront leur sens que dans une véritable construction de l’expérience client par l’entreprise en y associant tous les métiers qui y participent.

Dans ce contexte, la data s’affirme de plus en plus comme un élément clé dont la personnalisation client devient l’objectif phare.  On parle même de conversation plutôt que de communication. Et c’est là qu’intervient la notion, tellement importante, de permission, renforcée par le législateur et la GDPR (General Data Protection Régulation) le nouveau texte de référence européen prévu en mai 2018 qui vise à renforcer la protection des données. A nous d’autoriser la marque à nous parler, ou pas, et de déterminer la fréquence des interactions.

Pour finir, quand l’ère du Digital envahit l’univers Retail, n’oublions pas l’humain, indissociable de l’évolution du commerce. Toutes ces initiatives, aussi pertinentes et innovantes soient-elles, ne peuvent vivre sans nous. Les nouvelles technologies rendent le vendeur plus « intelligent », dans le sens plus agile, plus prescripteur, plus intuitif, à condition qu’il reste au cœur des nouveaux usages. Tout cela afin de proposer une meilleure expérience au décisionnaire final : le client.

CONEXT à Lille, un salon tourné vers l’innovation au sein du Retail.

Inviter tous les acteurs du Retail à plonger au cœur des dernières innovations du commerce intelligent : c’est l‘objectif affiché de #CONEXT2017 qui réunit quelques 10 000 visiteurs les 17, 18 et 19 octobre.

200 exposants et plus de 120 workshops et conférences ont été organisés, selon didier FARGE président du salon, pour exprimer les 4 piliers de CONEXT que sont la data, le commerce, la Supply Chain, et le client. Il s’agit de couvrir l’essentiel de la chaine de valeur client où s’expriment aujourd’hui les tendances technologiques du Retail pour demain.

Une quinzaine de start-ups autour d’un « Connected Innovation village », la Plaine Image, le PICOM, Euratechnologies se sont rassemblées pour faire découvrir aux visiteurs les dernières innovations technologiques, dont la réalité virtuelle et augmentée, la gamification des points de vente, Internet des Objets, BOT, Drones et Robots. Bref, les dernières tendances qui influenceront les usages de demain ou les futurs concepts stores de la fin de la décennie.

Florent Miquel