Est-ce que votre Job existera encore demain ?

Est-ce que votre Job existera encore demain ? En voilà une question qui revient souvent et qu’il est humain de se poser. Pourquoi tant de craintes face au changement ? Sûrement parce que nous avons consacré plusieurs années de notre vie à nous spécialiser dans un domaine, et il est effrayant de devoir tout recommencer à zéro, d’effacer l’ardoise et de dégainer le crayon pour une nouvelle aventure.

Sergei Brin et Larry Page : deux profils initialement à la recherche scientifique ! Serger Brin, un entrepreneur américain d’origine russe, et Larry Page, un informaticien américain n’étaient pas destinés à fonder l’incroyable société Google, et pourtant…

Ils ont tous deux commencé leur doctorat à Stanford sans jamais le terminer. Ils avaient un rêve : rendre l’information accessible à tous et gratuitement !

Mais pour réaliser ce rêve, ils avaient besoin de puissance de calcul … ce que Stanford ne pouvait pas leur donner. Qu’ont-ils donc fait ? Ils ont levé de l’argent et ont démarré Google.

Ainsi, ils ont dû changer de job, ils ont dû se réadapter à de nouveaux modes de fonctionnement pour devenir de véritables chefs d’entreprise, et quelle entreprise ! Ils ont donc lié leurs connaissances scientifiques et informatiques à des compétences en management, en direction, en communication, et ainsi de suite, pour développer leur société et la rendre aussi puissante.

Aujourd’hui, ils se positionnent comme des visionnaires de l’innovation de demain.

Changer notre Job sera notre lot commun à tous

Dans notre Monde en perpétuel changement, il est indispensable de savoir s’adapter à différentes situations, à savoir évoluer avec. Savoir faire face à l’inconnu, à l’imprévisible devient une qualité indispensable pour s’intégrer ici et maintenant.

Être capable d’apprendre en permanence. La connaissance est infinie, et tout est lié. Il ne faut pas avoir peur de cette infinité de savoirs, bien au contraire, il faut apprendre à s’en servir, à en faire bon usage pour permettre au monde de continuer son incroyable évolution.

Savoir se remettre en question. « Errare humanum est » (l’erreur est humaine), et se tromper n’est pas une fatalité. Comprendre ses erreurs pour mieux réussir une prochaine fois, c’est grandir. Il est indispensable de se questionner, de ne jamais rien prendre pour acquis.

Conclusion : Le recrutement : clé de la réussite de l’entreprise de demain

Il faut savoir s’entourer de collaborateurs qui seront capables d’évoluer. Nous devons aujourd’hui imaginer et construire le Monde ensemble, et comment mieux le faire qu’avec des collaborateurs qui avancent dans la même direction que nous-mêmes ? Recruter les bonnes personnes, voilà donc la clé de la réussite.

Stéphanie VIGNON